Avenir du statut d’auto entrepreneur en 2013 pour les réflexologues

QUEL AVENIR POUR LE STATUT DES AUTO-ENTREPRENEURS EN 2013 ?

Durant la dernière campagne électorale pour les présidentielles, nous avons entendu beaucoup d’intentions sur le statut des auto-entrepreneurs et même le désir pour certains de vouloir le supprimer !

Pour ma part, j’ai toujours défendu l’idée qu’une telle décision serait une absurdité à divers titres même si des aménagements sont toujours envisageables !

Ce statut est avant tout un excellent moyen destiné à favoriser la création de petites entreprises et de lutter contre le fléau du travail dissimulé.

Il est également un véritable laboratoire d’essai pour valider la capacité d’un individu à devenir son propre patron dans le cadre d’une démarche simplifiée et sans subir le poids des cotisations forfaitaires des autres statuts qui sont bien souvent la cause des cessations d’activité dès la troisième année d’exercice.

De nombreux praticiens du bien-être, réflexologue ou autres, ont majoritairement choisi ce statut particulier pour créer leur activité professionnelle.

Cet aspect est développé dans le cadre de mon e-coaching  » Ensemble bâtissons votre projet  »

Certains d’entre vous m’ont fait part d’une légitime inquiétude face aux modifications envisagées !

Dans le cadre du projet de financement de la Sécurité Sociale dont l’application sera effective au 1er janvier 2013,le taux des cotisations des auto-entrepreneurs passera de 18,3 % à 21,3 % pour les activités libérales ( la grande majorité des réflexologues dépend de ce statut ).

Rappel : pour pr&étendre à ce statut, il convient que le chiffre d’affaires annuel ne dépasse pas 32.600 €.

La tentation est alors grande d’opter pour le régime le plus ressemblant, celui de la micro-entreprise !

Dans le cadre d’une activité en qualité de réflexologue, je ne suis pas certain que cette tentation soit la bonne solution !

En effet, pour réaliser un chiffre d’affaires convenable, un réflexologue devra patienter deux à trois ans en moyenne (c’est le scénario que je vous propose lorsque nous étudions ensemble votre bilan prévisionnel)avec des fluctuations importantes de revenus d’un mois sur l’autre et bien souvent une absence de trésorerie de précaution.

Il est donc difficile dans un tel cas de faire face aux paiements des charges sociales si vous avez opté pour le mauvais statut :

En micro-entreprise les cotisations sociales sont appelées en première année sur la base d’un demi-plafond de la tranche A de la Sécurité Sociale et en deuxième année sur la base de ce plafond (et ce même en l’absence de chiffre d’affaires !) :

soit une charge d’environ 250 € par mois en première année et de 500€ par mois en deuxième année !

En auto-entreprise, vous ne payez des cotisations que si vous réalisez un chiffre d’affaires !

La différence est de taille pour les premières années !

Si pendant un trimestre, vous ne réalisez aucun chiffre d’affaires en auto-entreprise vous ne déboursez aucune charge sociale; en micro-entreprise, il conviendra de vous acquitter d’un montant approximatif de 750 € pour ce même trimestre !

Pour une comparaison chiffrée, je vous invite à en parler à votre comptable ou expert-comptable !

Il validera certainement le point de vue que je développe pour des activités non stabilisées !

Le statut de l’auto-entreprise s’avère donc toujours un calcul intéressant !

Espérant avoir rassuré les indécis,

Bien cordialement à vous


Derniers commentaires


    Bélarbi - 4 mars 2018 à 20:55

    Bonjour Madame Monsieur je me permets de vous adresser ce mail car je souhaiterais me former en Réflexologie
    Merci de me contacter au 06 63 27 63 88 Cdt Zorra Sarah Bélarbi

    admin - 19 mars 2018 à 17:23

    Zorra, bonjour

    Poyr avoir un rendeez-vous personnel, il faut préalablement compléter le questionnaire en vue d’une admission. Dès lors nous conviendrons d’un rendez-vous :

    https://action-reflexo.fr/questionnaire-admission-reflexologie/


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *